29 octobre 2021

Rencontre avec le conseil consultatif de durabilité de Spuerkeess

Les questions ESG posent des défis inédits et complexes qui ne relevaient auparavant pas des attributions des établissements financiers. Ces thématiques nécessitent des compétences scientifiques spécifiques, d’où l’importance de collaborer avec la communauté scientifique afin d’améliorer les pratiques relatives au climat et à l’environnement au sein de Spuerkeess, mais aussi dans l’ensemble du secteur financier luxembourgeois à long terme. Ce projet novateur a reçu le soutien officiel du Ministre luxembourgeois des Finances ainsi que du Conseil d’administration de Spuerkeess et de ses dirigeants. Il apporte non seulement une valeur significative aux projets et aux activités de Spuerkeess, mais enrichit également le secteur financier luxembourgeois dans son ensemble, de même que d’autres secteurs exposés aux risques environnementaux et climatiques.

Petit coup d’œil en coulisses pour découvrir ce que la durabilité signifie personnellement pour chacun des membres de notre conseil.

" La durabilité consiste à aligner la responsabilité de chacun vis-à-vis de l’autre sur un objectif. "
Dr. Enrico Benetto


" La durabilité n’est pas un choix de mode de vie que l’on peut adopter ou non. C’est un changement de comportement nécessaire dans la façon dont chacun mène ses activités quotidiennes. Pour moi, la durabilité consiste donc à réfléchir plus attentivement à mes gestes quotidiens, qu’il s’agisse des produits alimentaires ou des vêtements que j’achète, de la façon dont je me déplace ou de la manière dont j’investis mon argent. Ce sont nos gestes quotidiens qui ont le plus d’impact sur l’environnement et le développement durable. Il appartient donc à chacun de réfléchir à ses choix et de diffuser le message aussi largement que possible. "
Jenny De Nijs


" Pour moi, il est important de concevoir la durabilité à la fois comme un moyen et comme une fin : La durabilité en tant qu’objectif signifie répondre aux besoins du plus grand nombre, et pas seulement à ceux d’une poignée de privilégiés, et ce, explicitement dans les limites de notre planète.

La durabilité en tant que démarche signifie apprendre les uns des autres et observer ce qui se fait ailleurs, raisonner au-delà des frontières établies et faire converger des voix d’horizons différents afin de créer de nouvelles solutions pour le Luxembourg et son environnement unique. "
Dr. Sabine Dörry


" Mon but est de contribuer à communiquer les meilleures données et informations scientifiques disponibles aux responsables politiques en particulier et au public dans son ensemble. Je suis convaincu que le fait d’avoir accès à des données et informations scientifiques présentées de manière claire et compréhensible contribuera à rendre la société plus durable et, en particulier, à ce que soient prises les mesures nécessaires pour limiter au maximum tout nouveau dérèglement du système climatique. "
Dr. Andrew Ferrone


" La durabilité consiste à exploiter judicieusement nos ressources limitées et à éviter tout impact négatif. J’applique ces principes dans ma vie personnelle : je me déplace à vélo chaque fois que la situation le permet, je privilégie les transports en commun et je réduis au minimum ma consommation de viande.

Je trouve que le premier et le dernier de ces principes me donnent une plus grande énergie. Sur le plan professionnel, je me concentre sur l’investissement dans l’énergie et les infrastructures durables en Afrique, en Asie et en Amérique latine, en essayant de privilégier la durabilité et l’impact positif sur le développement à l’échelle mondiale. "
Dr. Gunter Fischer


" La durabilité est l’idée selon laquelle la production de biens et de services doit se faire de manière à ne pas exploiter des ressources qui ne peuvent être remplacées et à ne pas nuire à l’environnement, afin que la qualité de vie des sociétés actuelles et futures ne se dégrade pas. "
Dr. Lucien Hoffmann


" Pour moi, vivre dans la durabilité signifie que mes actes privés et professionnels optimisent non seulement ma propre vie, mais améliorent également celle d’autrui, que ce soit dans des contrées lointaines, pour les générations futures ou pour d’autres êtres vivants. "
Dr. Mirjam Kosch


" La durabilité exige de transformer la manière dont on se perçoit et dont on interagit avec soi-même, avec les autres et avec notre environnement de vie et de travail. Ce n’est pas facile dans la mesure où notre système social et nos infrastructures produisent des schémas de pensée et de comportement auxquels il est difficile d’échapper. Les cours et le programme d’études que j’ai élaborés depuis 2010 servent à outiller les agents du changement, de sorte que nous puissions mieux reconnaître les leviers du changement local et systémique, évaluer ces changements et en tirer des enseignements dans le cadre d’un réseau.

Cela peut impliquer la science citoyenne, mais aussi d’autres moyens. Avec mon équipe de recherche, ainsi qu’à titre personnel, je m’efforce d’améliorer nos modes d’interaction avec l’eau, les sols et la biodiversité et de contribuer à leur régénération, au Luxembourg et ailleurs.

Chez moi, je partage mon jardin bio avec d’innombrables lézards et diverses souris, un orvet fragile et une rare coronelle lisse, qui semblent apprécier les nombreux insectes qui s’y trouvent, sans compter les légumes et les fruits sans emballage ni logistique qui les accompagnent. "
Dr. Ariane König


" Pour moi, la durabilité signifie protéger les ressources limitées et le capital naturel de notre planète pour nos générations futures. Je me consacre depuis 20 ans à la finance climatique, en apportant de la valeur aux projets qui ont un impact positif sur le climat et le développement durable. Mon objectif est de trouver de nouveaux mécanismes permettant de financer une transition beaucoup plus rapide et équitable vers une économie à faible émission de CO2 et résiliente. C’est pourquoi j’ai rejoint le conseil consultatif scientifique de Spuerkeess afin de soutenir sa démarche en matière de durabilité. "
Nathalie Roth


" La science joue un rôle mobilisateur essentiel en nous aidant à comprendre les processus environnementaux complexes, les contextes sociaux et les données relatives au climat. En collaborant avec les organismes de réglementation, les banques et les investisseurs, les scientifiques aident les experts financiers à analyser les différents risques liés au climat et à l’environnement afin d’identifier les impacts potentiels des produits financiers et des investissements sur la durabilité. "
Dr. Kim Schumacher (président du conseil consultatif scientifique)


" Pour moi, être durable signifie avoir un impact. J’essaie de susciter des changements positifs à la maison, sur mon lieu de travail et dans le cadre de projets personnels. J’ai par exemple rédigé à l’intention des établissements scolaires un manuel intitulé « Clean Fuels » qui présente un panorama des énergies de substitution.

À long terme, l’impact attendu est que cet ouvrage permette à ses jeunes lecteurs, contrairement aux générations précédentes, de traiter le sujet d’une manière plus critique et constructive dans leurs activités futures. "
Dr. Félix Urbain


À propos du blog : 

 
Il devient urgent d’opérer une transition rapide vers une durabilité environnementale à l’échelle mondiale. Grâce aux acteurs du changement, nous pouvons aujourd’hui progresser dans cette direction. Publiée deux fois par mois, la rubrique « Pourquoi est-ce important ? » offre un bref éclairage sur les dernières tendances en matière de durabilité. Depuis mai 2021, nous nous efforçons d’éclaircir ce sujet important à travers le regard de nos experts.

 
Nous apprécions également votre contribution ! À compter de juin, ne manquez pas les conseils pratiques de nos experts à appliquer dans votre quotidien.