24 novembre 2021

Employé ou chef d’entreprise : pourquoi pas les deux ?

Après avoir vécu en Suède et en Hollande, c’est au Luxembourg que Francesca Pogliani, aux origines italiennes, pose ses valises. Employée à temps plein dans un Big Four, elle consacre le reste de son temps à gérer son business de location de bureaux, en tant qu’entrepreneur. Comment réussit-elle à jongler entre les deux et comment son idée d’entreprise est-elle devenue réalité ? Dans cet article, elle nous explique son parcours. Bonne lecture !

Francesca se présente

D’origine italienne, je me suis installée au Luxembourg après avoir vécu en Suède et aux Pays-Bas. Titulaire d’un master en génie mécanique, je dirige mon entreprise en parallèle de mes activités de consultante en développement durable pour PwC. Le volley-ball est, depuis toujours, ma grande passion. Je rêvais même de devenir volleyeuse professionnelle, mais comme je ne mesure que 1 m 60, j’ai plutôt misé sur les études. Je dois avouer que ce choix s’est avéré payant !

L’idée de créer son activité

Cette idée m’est venue après avoir identifié chez les Luxembourgeois des besoins auxquels une nouvelle entreprise pouvait répondre. Faire mûrir ce projet n’a pas été simple car j’avais – et j’ai toujours – un emploi à temps plein. La décision de concrétiser cette idée s’est avérée plus difficile encore car cela impliquait d’investir à la fois de mon temps et de l’argent. Comme je ne pouvais qu’apprendre de cette expérience, j’ai fini par sauter le pas.


Les étapes de la création d’entreprise

1. De l’idée à l’entreprise

Prenez le temps de vous imprégner de la théorie, mais passez concrètement à l’action dès que possible.

Imaginons que vous ayez une idée et que vous souhaitiez la concrétiser à travers la création d’une entreprise. Il est tout à fait normal de se sentir perdu. « Comment être sûr que le service se vendra ? » « Quelles sont les étapes administratives à accomplir ? » Telles seront quelques-unes de vos nombreuses interrogations.

Je suis passée par là au début, lorsque l’idée n’en était qu’à ses balbutiements et qu’il me fallait encore lui donner forme pour proposer un véritable service. J’ai eu la chance d’être encadrée par Nyuko, qui m’a permis de faire évoluer mon projet grâce à un service de coaching spécifique et à la carte. J’étais ainsi épaulée par un mentor qui m’accompagnait le soir après mon travail à plein temps.

Lorsque nous nous sommes finalement sentis prêts, nous avons entamé les démarches administratives, pas toujours aisées, mais indispensables pour obtenir un permis d’exploitation et ouvrir enfin la société : Deskover Sàrl.

2. Les difficultés

Trouver les bonnes personnes pour développer son entreprise dans la bonne direction est une tâche ardue.

Tout au long de ce processus, les moments difficiles ont probablement été aussi nombreux que les bons moments... voire plus nombreux, pour être tout à fait honnête.

À commencer par la recherche du bon partenaire commercial : tout a beau paraître ludique au départ, ce n’est pas forcément toujours le cas lorsqu’il est question d’affaires. De plus, il est essentiel de s’entourer des bonnes personnes.

Une autre difficulté (toujours présente aujourd’hui) réside dans le fait que je ne suis pas seulement entrepreneure, mais également employée.

Comme je travaille de 9 h à 18 h du lundi au vendredi, j’ai fini par me sentir à l’écart et quelque peu discriminée.

D’autant que trouver les bonnes personnes pour développer son entreprise dans la bonne direction est une tâche ardue : le fameux pouvoir du réseau est d’une importance cruciale. Plus que le mérite, c’est la chance qui joue parfois, et il est difficile d’avancer lorsque l’on constate que l’on est livré à soi-même.

Le chemin est semé d’embûches, mais on est bien trop engagé dans cette démarche pour baisser les bras.

3. Ce que nous faisons

Notre mot d’ordre : la flexibilité. Nous souhaitons donner la possibilité aux Luxembourgeois de louer un bureau pour y travailler ou y étudier, dès qu’ils en ont besoin, sans avoir à souscrire un abonnement pour bénéficier d’un espace de coworking. Vous pouvez travailler de manière flexible, sans abonnement et sans frais supplémentaires !

Deskover est une plateforme en ligne qui met en relation des espaces qui souhaitent monétiser leur capacité avec des personnes à la recherche de bureaux pour y étudier ou travailler, à tout moment. Pendant et après les heures de bureau, y compris en soirée et le week-end. Imaginez une sorte de Airbnb du coworking.

Depuis une même plateforme, vous pouvez réserver l’espace de coworking de vos rêves au Luxembourg. Que vous ayez besoin d’un bureau tranquille, d’un espace de travail partagé ou d’une salle de réunion, vous pouvez comparer les offres et réserver l’espace idéal pour le moment et la durée qui vous conviennent. Cette plateforme vous permet de réserver et de régler en ligne sans avoir à vous soucier de quoi que ce soit d’autre.

Deskover perçoit des commissions sur les transactions. L’entreprise ne possède, ni ne met à disposition aucun espace de coworking, et c’est là la force de son business model.

4. Expansion

Notre plus grande réussite à ce jour a été de passer d’un espace de coworking répertorié sur notre plateforme à sept en moins d’un an, dépassant ainsi nos prévisions initiales. Notre communauté est en outre passée de 0 à plus de 250 personnes en moins d’un an.

Nous avons également accueilli au sein de l’équipe un responsable des réseaux sociaux.

Nous sommes donc trois dans l’entreprise, et malgré ce nombre très limité, nous sommes parvenus à bâtir la plateforme actuelle, qui a permis à nombre de nos utilisateurs de réserver un bureau ou une salle de réunion dans des espaces de coworking près de chez eux, à tout moment et pour la durée souhaitée.

Nous souhaitons nous étendre à d’autres types d’espaces également ! Car plus il y a de types d’espaces, plus nous offrons de flexibilité à nos utilisateurs. C’est là notre raison d’être.


Le conseil de Francesca aux futurs entrepreneurs

Prenez le temps de vous imprégner de la théorie, mais passez concrètement à l’action dès que possible. Apprendre sur le tas est la meilleure approche. Soyez prêts à beaucoup travailler, c’est amusant. Mais pas tout le temps ! N’oubliez pas qu’avoir une entreprise, c’est aussi de la gestion administrative.


Spuerkeess et nyuko ont conclu un partenariat afin de promouvoir l'esprit entrepreneurial et renforcer la position de la banque auprès des créateurs d'entreprise dès leurs premiers pas. Toutes les informations au sujet de la collaboration: https://www.spuerkeess.lu/fr/blog/le-coin-des-experts/nyuko-promouvoir-lesprit-entrepreneurial/.