11 mai 2021

Le jour où Marc s’est mis à investir

Marc est fasciné par toute cette technologie qui l’entoure et trouve que les possibilités dont dispose l’être humain pour développer son savoir sont immenses. Qui aurait cru qu’un jour, il aurait été capable de comprendre quelque chose au monde financier ? Lui qui n’a jamais apprécié le cours d’économie et franchement pas très doué en maths. Et pourtant, aujourd’hui il pourrait même expliquer à Sophie comment investir et elle s’y intéresserait de plus près. Tiens d’ailleurs, n’est-ce pas une idée ?

Depuis qu’il s’est mis à investir, son temps passé sur son smartphone a doublé. Entre les vidéos, les articles de blogs et les sites dédiés à cette thématique, Marc n’a cessé de s’instruire et s’est, comme qui dirait, trouvé une nouvelle passion. Cela, il le doit à ses amis d’enfance !

Marc s’est bien fait conseiller

En effet, le mois passé Marc a fêté un an de plus, et contraint de ne pas pouvoir inviter sa bande d’amis chez lui pour un bon repas, il leur a fait livrer des petits plats de son traiteur préféré et leur a donné rendez-vous sur Messenger à 19h précises. Ce n’est pas parce qu’on doit garder une distance sociale, qu’on ne peut pas se voir - virtuellement parlant bien sûr ! 

Lors de leur apéro dînatoire digital, Marc et ses anciens collègues d’école ont échangé longuement sur cette dernière année écoulée.

Cela fait plus d’un an qu’ils ne font que s’appeler de temps en temps pour prendre des nouvelles les uns des autres, alors que pendant cet anniversaire très connecté, ils ont pu passer trois bonnes heures en ligne, à déguster les petits plats offerts par Marc et à se raconter un tas de choses. Tout y est passé : des dernières conquêtes des uns, aux projets et réalisations des autres, cette soirée leur à tous fait un bien fou.

Marc est stupéfait par ses amis, qui se sont littéralement mis à l’investissement et surtout au vert !

Parmi les professions de ses amis, le premier est kinésithérapeute, l’autre architecte d’intérieur et le troisième commercial en produits publicitaires. Ce qui surprend beaucoup Marc, c’est que ses amis, dont les opinions divergeaient énormément à l’époque, semblent tous alignés quand il s’agit de leurs responsabilités face au respect de l’environnement.

La discussion passant du coq à l’âne, il ne sait plus trop comment ils se sont mis à parler de ça, mais ils ont finalement passé un long moment à parler d’investissements.

Les quatre amis de longue date, aux parcours diversifiés, aux revenus inégaux et aux situations personnelles variées, ont longtemps eu des préjugés quant au profil des personnes qui pouvaient se permettre d’investir. Ils ont longtemps pensé que ce n’était pas fait pour des gens comme eux. Pourquoi comme eux ? Car jusqu’à présent, ils étaient d’avis que cela était réservé aux personnes qui : disposaient d’un compte en banque avec une somme à 6 chiffres, étaient très douées en finance, voire travaillaient dans le milieu, ou encore celles qui avaient des sociétés dont le business marchait très bien. Heureusement, le plus averti des quatre amis sur la question, a saisi l’occasion pour leur donner un petit cours improvisé, digne d’un webinar !

 

Voici ce que Marc a retenu en quatre points :

1. Investir demande de la patience

Marc a bien compris que la somme qu’il investit doit rester plusieurs années sur un compte-titres pour prendre de la valeur. L’idée n’est pas d’acheter et de vendre à la chaîne des actions. Il n’est ni expert en investissement, ni voyant en ce qui concerne les évolutions en bourse ; il garde donc les pieds sur terre car la performance passée d’un produit d’investissement n’est pas révélatrice des rendements futurs.

Marc dispose d’une épargne de EUR 25.000 sur son compte d’épargne, somme qu’il a réussi à économiser depuis son enfance jusqu’à aujourd’hui. Il va donc en laisser une partie sur son compte épargne et investir l’autre partie.

Ainsi, EUR 10.000 resteront sagement sur son compte d’épargne et EUR 15.000 seront à investir.

2. Investir dans des fonds « verts » contribue au bien-être de la planète

Étant donné que Marc est soucieux de l’avenir de notre planète et qu’il ne souhaite pas que sa fille Lily, ni les autres enfants de sa génération d’ailleurs, ne subissent des conséquences trop lourdes du changement climatique (réchauffement climatique, déforestation, pollution, épuisement des ressources… ) d’ici quelques années, il préfère faire les choses de manière responsable.

Actuellement, son comportement envers l’environnement est plutôt responsable, mais il est convaincu qu’il peut toujours faire mieux. De ce fait, il a choisi d’investir dans des produits d’investissement verts, c’est-à-dire qui financent des projets responsables, plutôt que des projets qui n’incluent pas ce volet.

3. Investir est une alternative intelligente au compte d’épargne traditionnel

Conscient de l’inflation et du taux d’intérêt très bas, voire nul, sur son compte d’épargne, Marc sait très bien que les EUR 10.000 qu’il va laisser dessus aujourd’hui, n’en vaudront plus que EUR 7.000 d’ici 18 ans. Marc a calculé cela sur Inflationsrechner avec un taux d’inflation de 1,5%.

Soyons clair, les EUR 3.000 de différence ne vont pas disparaître de son compte. Il restera bien EUR 10.000 sur son compte d’ici plusieurs années, c’est simplement que la valeur des choses continuera d’augmenter avec le temps. De ce fait, aujourd’hui il pourrait acheter une voiture avec ses EUR 10.000, alors que dans 18 ans, il devra certainement débourser EUR 13.000 pour s’en acheter une. C’est là toute la problématique de l’inflation si Marc n’essaye pas de faire prendre de la valeur à son argent !

4. Investir de la meilleure façon, c’est diversifier ses placements

Plutôt que de tout investir dans un même fond ou de n’acheter que des actions de la même société, il est conseillé de diversifier. C’est-à-dire de placer une partie de son argent dans des actions, une autre dans des fonds et d’aller encore plus loin dans la diversification en sélectionnant aussi divers secteurs.

Dans le cas de Marc, il aimerait rester sur des investissements en lien avec l’écologie. Il va alors, d’une part, acheter des actions de sociétés développant des produits et services dont la philosophie est basée sur les critères RSE et, de l’autre, investir dans des fonds écologiques tels que LUX-EQUITY et LUX-BOND Green.

On peut dire que Marc aura un portefeuille d’investissement 100% green et diversifié.

Marc a ouvert son compte-titres

Pour créer son portefeuille, Marc a contacté son Personal Banker. Celui-ci lui a expliqué qu’une fois son compte-titres créé, il pourra via, la fonctionnalité de recherche d'actions dans S-Net, acheter les titres de son choix.

Créer un compte-titres
Créer un compte-titres
dans une agence
Lancer S-Net Mobile
Lancer S-Net Mobile
sur son smartphone
Investir
Investir
en toute autonomie

Maintenant qu’il a compris l’essentiel sur l’investissement, qu’il a ouvert son compte-titres et acheté les valeurs qu’il voulait, Marc peut toujours garder à l’œil son investissement via S-Net Mobile.

Marc investit, ça y est

C’était un anniversaire pas comme les autres pour Marc, mais il ne l’a pas pour autant moins apprécié. Il trouve même que lui et ses amis devraient refaire cela plus souvent, car ils ont vraiment pris le temps de s’écouter et d’échanger. C’était l’occasion pour lui d’apprendre beaucoup de choses finalement, dont il ne manquera pas de rapporter le détail à Sophie. Réussir à le réexpliquer à une tierce personne, c’est bien la meilleure façon de se tester pour voir si on a bien tout compris, non ?

Sa prochaine mission sera donc d’expliquer à Sophie, comment elle aussi, peut investir une partie de son épargne.    

Cet article est purement informatif et n’a aucun caractère contractuel. L’article ne constitue en aucun cas ou ne peut en aucun cas être assimilé à une recommandation d'investissement au sens de la réglementation sur les abus de marché, à un conseil en investissement ou à une offre d'achat ou de vente.

Le lecteur est tenu de se forger sa propre opinion sur les produits et services mentionnés dans le présent article. Il lui est loisible de contacter son conseiller habituel pour toute question en matière d’investissements.

Demande d'ouverture d'un compte-titres

Je souhaite être contacté par un conseiller