26 juillet 2021

C'est parti pour la vie étudiante !

Bien installé dans son studio à Paris, Sam se sent très privilégié par rapport à ses camarades de la Sorbonne, là, où il a été accepté pour faire sa première année de droit. Après les cours, Sam rentre à pied chez lui car flâner dans les allées et ruelles de Paris est devenu sa principale source d’inspiration. Et puis aussi, parce que la plupart de ses camarades ont des petits jobs à côté des cours, ce qui fait qu’une fois les cours terminés, ils prennent chacun la direction de leurs postes respectifs.

Sam a des parents qui le soutiennent financièrement et il bénéficie aussi de la bourse d’études, ainsi que du prêt CEDIES. C’est pourquoi il peut se permettre de se consacrer entièrement à ses études. Son prêt, il commencera à le rembourser une fois qu’il aura terminé ses études, et s’il le souhaite, même deux années après. Un vrai privilège pour lui que de pouvoir vivre pleinement sa vie étudiante !

Sam s’est lancé avec brio dans sa vie étudiante, grâce à ces 5 étapes !

1. Les études universitaires, ça se prépare

C’est depuis ses 15 ans que Sam est attiré par le métier d’avocat. Cela est peut-être dû au fait que son oncle qu’il admire tant exerce ce métier, ou encore parce qu’il ne fait que regarder des séries avec des avocats et des enquêtes à résoudre, telles qu’Ally Mc Beal, The Good Wife, Suits et encore Capitani. Sam a le don de résoudre toutes sortes d’enquêtes.

Au moment de remplir ses dossiers d’inscription, il avait sélectionné avec soin les meilleures facultés de droit en France. Il avait d’ailleurs assisté, deux années d’affilée, à la Foire de l’Étudiant et emporté chez lui quelques kilos de brochures et prospectus qu’il a soigneusement pris le temps de lire par la suite.

Initialement, il souhaitait partir dans le sud, car étudier puis ensuite aller se poser à la plage, lui aurait bien plu comme vie étudiante. Toutefois, il était sur la liste d’attente à l’université de Montpellier, alors qu’à Paris, il a aussitôt été accepté ; et autant dire que papa et maman ne l’auraient jamais laissé refuser une opportunité telle que de pouvoir étudier à la Sorbonne.

2. Le logement étudiant, ça se choisit

Une fois que la bonne nouvelle avait fait le tour de toute sa famille, Sam, accompagné de sa mère, est allé visiter quelques appartements dans les meilleurs arrondissements de la capitale française. Autant dire que les prix ont bien augmenté, depuis que sa maman y a étudié !

Sam, étant plutôt un garçon débrouillard et solitaire, avait initialement choisi de ne pas habiter en colocation, mais bien de louer un studio, qu’il aurait pu aménager tout à son goût.

Toutefois, après avoir appelé plusieurs numéros de téléphone trouvés sur des sites de location de logements pour étudiants, et visité quelques studios, Sam s’est vite rendu à l’évidence ; il n’allait certainement pas trouver la perle rare à Paris ! Tous les appartements où il avait déposé un dossier, n’étaient plus disponibles ou trop loin de son université ; c’était donc le moment de faire des concessions.

Quelques semaines avant la rentrée, Sam et sa maman sont allés visiter le campus. Dans le hall d’accueil de l’université, un tableau affichait des dizaines de petites annonces pour des colocations. Sam qui n’était pas intéressé à partager la même salle de bain qu’un inconnu, trouva finalement certaines annonces très sympa. Après avoir composé le premier numéro d’une d’elles, et après un court échange, le rendez-vous était fixé.

Aussitôt visité, aussitôt loué ! Il se trouve que l’appartement est situé juste derrière l’université, à 15 minutes de marche, c’est quand même bien pratique, non ?

3. L’argent de poche, ça se gère

Entre le loyer à payer chaque mois, les factures (Internet, téléphone, électricité), les courses et les tickets de TGV pour rentrer à la maison de temps en temps, Sam a dû apprendre à gérer au mieux l’argent qu’il recevait mensuellement.

Il a obtenu une bourse d’études, ainsi qu’un prêt CEDIES qu’il devra commencer à rembourser au plus tard deux ans après avoir terminé ses études. Il aura ainsi le temps de trouver son premier emploi, pour ensuite commencer à rembourser son prêt.

Afin d’assurer une bonne gestion de son argent, Sam s’est fixé un montant mensuel à ne pas dépasser. Bien que les parents de Sam soient toujours là en cas de besoin, cela les rassure de voir leur fils prendre les choses en main, quand il s’agit de finances.

« Les nouvelles tranches de prêt, disponibles en quelques clics seulement, dans S-Net Mobile. »

Une fois que Sam aura dépensé la première tranche de son prêt, il pourra facilement débloquer la suivante, et ceci, directement à partir de son mobile. Pour lui, c’est vraiment pratique de pouvoir faire cela à distance sur S-Net Mobile. Plus besoin de se déplacer au Luxembourg pour aller en agence, il suffit que Sam scanne le QR code qu’il a reçu avec sa lettre du CEDIES et il accède directement à son prêt !

Libérer une tranche via S-Net Mobile, en quelques minutes :

1. Vérifier que la dernière version S-Net Mobile soit installée sur le téléphone

2. Sélectionner « Prêt CEDIES » dans le Store S-Net 

3. Scanner le code QR qui se trouve sur le courrier d’acceptation du CEDIES

4. Valider la transaction pour que l’argent soit versé immédiatement sur le compte courant Spuerkeess

4. L’hygiène de vie, ça se préserve

Ce n’est pas parce que ce n’est plus maman qui cuisine qu’il faut se laisser aller. À la maison, les parents de Sam ont toujours eu une bonne hygiène de vie ; sa maman a toujours cuisiné des produits frais, et avec son père, ils roulaient plus de 40 kilomètres à vélo chaque weekend.

Pour garder de bonnes habitudes, et grâce au très bon emplacement de son appartement, Sam se rend tous les jours à l’université à pied, ce qui lui fait environ 30 minutes de marche par jour (aller-retour).

Du côté de son assiette, Sam achète des produits frais à l’épicerie du coin, deux à trois fois par semaine, ce qui lui évite le gaspillage.

5. Le package bancaire, ça se souscrit

Sam règle d’habitude ses courses avec sa carte Axxess Visa Debit. Il garde ainsi toujours une trace de toutes ses dépenses et peut les consulter à tout moment, sur son téléphone avec S-Net Mobile. D’ailleurs, grâce à MIA, l’assistant financier personnel dans S-Net, les dépenses de Sam sont classifiées par catégories (Alimentation & Ménage, Restaurants & Sorties, Santé & Bien-être), ce qui lui permet d’avoir une vue très précise de ses dépenses.


Télécharger l'application S-Net gratuitement

Emmènez votre banque avec vous et effectuez les principales opérations bancaires 24h/24 partout dans le monde.
Image App Store
Image Google Play

Sam ne dispose d’ailleurs pas que d’une carte de débit, mais grâce à son package Axxess Study, il a de nombreux autres avantages :

Axxess Study Le package bancaire gratuit pour les étudiants jusqu’à 30 ans

  • Carte de crédit Visa Classic gratuite*
  • Carte Axxess Visa Debit gratuite
  • Taux de faveur sur Prêt Personnel*
  • Prêt études CEDIES et/ou prêt UNIF*
  • Découvert Axxess Study à 0%*
  • Compte d’épargne Axxess à taux préférentiel
     
*sous réserve d'acceptation du dossier

Étant donné que Sam est très bien équipé pour gérer son argent tout seul, il s’est même gardé un petit surplus pour ses abonnements Netflix et PS Plus, car en dépit d’avoir pu partir étudier dans le sud, il passe ses après-midi pluvieux devant son écran. Ainsi, aucun risque d’attraper des coups de soleil !