Investment Update Novembre 2020

Un automne en trompe-l’œil

En octobre, au sein des pays développés, la tendance baissière a joué les prolongations sur les marchés actions : ils ont fléchi de -2,5%, poursuivant la tendance de septembre.

Lors des dernières semaines, les investisseurs ont quelque peu perdu leur appétit au risque pour plusieurs raisons : la recrudescence des cas de Covid-19 (notamment en Europe), l’approche des élections américaines et l’absence du nouveau plan de relance très attendu aux États-Unis ont fait la part belle aux incertitudes.

Sur le plan économique, dans les pays développés, les chiffres de croissance enregistrés au troisième trimestre ont été à la hauteur des attentes. En effet, après un deuxième trimestre catastrophique, lors duquel l’activité s’est quasiment arrêtée en raison des mesures de confinement, un rebond a été observé.

Toutefois, des chiffres positifs au troisième trimestre sont loin de garantir le fait que la reprise s’inscrira dans la continuité au dernier trimestre. D’ailleurs, les nouveaux plans de confinement annoncés en Europe ont de quoi inquiéter les économistes et les investisseurs. Dans un tel contexte, il est probable que l’activité connaisse une contraction proche de celle observée lors de la première vague d’infections.

Si la volatilité fait son grand retour, soulignons que les éléments essentiels demeurent présents pour rester investis sur les marchés actions.

La Chine tire son épingle du jeu. Sa performance économique témoigne du fait que le pays renoue avec la croissance : en termes annuels, elle s’affiche à environ 5% au troisième trimestre. D’après les attentes du marché, la Chine serait l’un des rares pays qui devrait clôturer l’année dans le vert.

De manière générale, rappelons que le principal rempart face à ce risque de contraction reste l’intervention publique : les politiques monétaires demeureront accommodantes et les gouvernements devront mettre en place de nouveaux plans de relance pour amortir le choc.

Aux États-Unis, les investisseurs sont toujours dans l’expectative d’un nouveau plan de relance, les négociations entre démocrates et républicains ayant peine à aboutir en raison des élections. Sachant que l’économie américaine montre des signes d’affaiblissement dans la reprise, les investisseurs attendent impatiemment la nouvelle relance depuis plusieurs semaines, laquelle devrait se concrétiser après les élections. En Europe, le confinement pourrait également mener les États à renouveler leur soutien à l’économie par le biais de nouvelles mesures.

Si la volatilité fait son grand  retour, soulignons que les éléments essentiels demeurent présents pour rester investis sur les marchés actions. Nous pensons que les gouvernements et les banques centrales voleront de nouveau à la rescousse des économies et que les taux se situeront toujours à des niveaux historiquement faibles, ce qui devrait rapidement dissiper les craintes et préserver la place privilégiée des actions dans l’allocation d’actifs.

C’est pour ces raisons que nous éliminons notre sous-pondération en actions pour nous diriger vers la neutralité.

N’oublions pas que les marchés actions sont toujours soutenus par une tendance forte, notamment aux États-Unis et en Asie. D’un point de vue géographique, nous marquons une préférence pour les marchés américains et chinois vis-à-vis de l’Europe, pour laquelle le virage semble difficile à négocier puisqu’elle se trouve dans une situation économique et sanitaire plus compliquée.


Optez pour nos solutions de placement et bénéficiez de l'intégralité de nos analyses !


Les informations et opinions contenues dans le présent document se dégagent de sources d’informations fiables. La Banque et Caisse d'Epargne de l'Etat, Luxembourg (Spuerkeess) ne peut cependant pas garantir leur exactitude, exhaustivité ou pertinence.

Les informations et les opinions contenues dans le présent document sont fournies à titre purement informatif aux clients de la Spuerkeess et ne constituent ni une offre d’achat ou de vente, ni des recommandations d’investissement, ni un conseil en investissement, voire un quelconque engagement de la Spuerkeess.

Chaque client est tenu de se forger sa propre opinion sur les informations contenues dans le présent document et pour ce faire, il lui est loisible de contacter son conseiller habituel pour toute question en matière d’investissements.

Les informations et opinions ne sauraient en aucun cas servir à une évaluation des instruments financiers éventuellement mentionnés dans le présent document. Toute référence à des performances passées ne saurait constituer une indication quant aux performances à venir.

Le contenu du présent document reflète les opinions de la Spuerkeess au jour de la publication dudit document. Toute information ou opinion contenues dans le présent document peut être supprimée ou modifiée à tout moment par une nouvelle publication.

La Spuerkeess décline toute responsabilité au titre de ce document s’il a été altéré, déformé ou falsifié notamment par le biais de l’utilisation d’Internet. En outre, la Spuerkeess ne pourra être tenue responsable des conséquences pouvant résulter de l’utilisation d’une quelconque opinion ou information contenue dans le présent document.

En tant qu’établissement de crédit de droit luxembourgeois, la Spuerkeess est soumise au contrôle prudentiel de la Commission de Surveillance du Secteur Financier.

Le présent document a été élaboré par le Service Banque Privée et BCEE Asset Management. La rédaction de ce document a été clôturée le 10/11/2020 à 14 heures 00 minutes.

Le présent document ne peut être ni reproduit, ni communiqué à une tierce personne sans autorisation préalable écrite de la Spuerkeess. Sauf indication contraire dans le présent document, il n’est pas prévu de le mettre à jour.