Non, pour pouvoir profiter du maximum des avantages fiscaux, il n'est pas possible d'investir plus de EUR 3.200 par an